bandeau TSHOKWE
Catégories liées / africain / africaine / art africain / cote d'ivoire / senoufo / statue / calao
Statue d'un calao Sénoufo de Côte d'Ivoire de 17 cm

Statue d'un calao Sénoufo de Côte d'Ivoire de 17 cm

Statue d'un calao Sénoufo de Côte d'Ivoire de 17 cm

Statue d'un calao Sénoufo de Côte d'Ivoire de 17 cm






Statue d'un calao Sénoufo de Côte d'Ivoire de 17 cm


Prix : 15,00 euros      Article actuellement en rupture de stock



Statue africaine d'un calao Sénoufo de Côte d'Ivoire.

(hauteur : 17 cm)

Le Calao, oiseau symbolique, est le protecteur et l’emblème des Sénoufos. Son ventre bombé est symbole de fécondité et représente celui qui sait beaucoup et parle peu. Son dos large endure beaucoup, encaisse et assure la prospérité. Son long bec symbolise celui qui parle peu mais seulement pour s’engager avec détermination. L’un des cinq premiers animaux apparus sur Terre avec le caméléon, la tortue, le serpent et le crocodile, il transporte les âmes des morts et sert dans le Poro.

LE PEUPLE SENOUFO

Les Sénoufos (ceux qui parlent le séné, ou sénoufo) vivent au nord de la côte d’Ivoire (autour des villes de Boundiali, Korhogo et Katiola), au sud du Mali (autour de Sikasso) et au Burkina Fasso. Estimés à 2,5 millions d’individus, ils sont plus de 1,6 millions dans la seule Côte d’Ivoire.

Les Sénoufos sont avant tout de grands cultivateurs. Ils font pousser du riz, du mil, du maïs, de l’igname, du coton, du manioc, de l’arachide et du thé.

La femme Sénoufo est très importante. Avant d’être épouse, elle est mère. Une femme belle, a de nombreux enfants. Si dieu l’a « dépourvu de beauté », c’est qu’elle n’a pas d’enfants. Son mariage risque alors d’être rompu.

Bien qu’essentiellement cultivateurs, une classe sociale à part est celle du clan des forgerons travaillant le fer, la pierre et le bois afin de fabriquer des objets (agricoles, de chasse, de cuisine, culturels…). Les femmes issues de ce clan s’adonnent à la poterie.

D’autres groupes sociaux existent chez les Sénoufos: les bouffons (maniant le rire, la parole et la danse et évitant ainsi les conflits), mais aussi les chasseurs, les devins et les tenants de la religion (personnes clés de la culture Sénoufo).

Chez les Sénoufos, les masques représentent aussi bien le corps humain que divers animaux (serpents, crocodiles, caméléons, Calaos). Dès l’âge de sept ans, les Sénoufos sont initiés dans des bois sacrés (sinzang). Les dieux les plus importants sont Koulotiolo et Katielo (déesse-mère). Les sociétés initiatiques , dont celle du Poro est la plus importante, jouent un rôle déterminant dans la vie du village. A l’occasion de ces cérémonies, les les masques utilisés peuvent être simples et de petites tailles, ou bien très grands et associant bois, raphia, plumes, feuilles… Les masques-heaumes zoomorphes sont appelés Wangugo, tandis que les masques Kpélyé sont utilisés lors de funérailles.


Ref : B17


Avis et notes sur cet article :
 
Autres articles pouvant vous intéresser :

 
Voir les autres catégories de la boutique  
 
Chercher un produit :  

RUBRIQUE A PROPOS DE NOUS

RUBRIQUE CONTACT
RUBRIQUE NEWSLETTER

RUBRIQUE OU NOUS RETROUVER


RUBRIQUE CGA

RUBRIQUE LIVRAISON